Test

Test de Star Wars Jedi : Fallen Order sur PS4 – pari réussi ?


Fiche jeu

  • Editeur:Electronic Arts
  • Developpeur:Respawn Entertainment
  • Supports:PC, PS4, Xbox One
  • Genres:action/aventure
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:15 novembre 2019

Star Wars est une franchise tentaculaire, pourtant le dernier jeu avant Jedi : Fallen Order remonte à près de 10 ans. Nous ne comptons pas le pan solo de Star Wars Battlefront II, aussi sympathique fût-il à parcourir. La dernière fois que nous incarnions un héros avec un sabre laser, c’était dans Le Pouvoir de la Force II sur les consoles de la génération précédente. Pour Jedi : Fallen Order, Electronic Arts a confié les rênes à Respawn Entertainment, à l’origine des deux jeux Titanfall et plus récemment Apex Legends. Verdict.

Cal Kestis, le retour du Jedi

Star Wars Jedi : Fallen Order set un jeu canonique et s’inscrit complètement dans la chronologie des films et des séries. L’histoire se déroule cinq ans après l’épisode III, La Revanche des Sith, peu avant Solo et Rogue One. Le joueur incarne Cal Kestis, un jeune Padawan obligé de cacher ses pouvoirs pour survivre. En effet, la Grande Purge Jedi a commencé et ses membres sont traqués puis tués par l’Empire. Cal travaille donc comme ferrailleur sur la planète Bracca. Pour survivre, il démonte des vaisseaux tombés pendant la Guerre des Clones en compagnie de son ami Brauf.

Mais à la suite d’un incident et pour sauver son ami, Cal est obligé de faire appel à la Force. Il est repéré par l’Empire qui envoie alors la Deuxième et la Neuvième Sœur, deux Inquisitrices, s’occuper de son cas. Cette séquence fait office de prologue au jeu. Elle nous fait rencontrer par la même occasion Cere et Greez, nos compagnons de route. Ils nous sauvent in extremis du danger et nous permettent de nous lancer dans l’aventure. Le but étant de parachever l’entraînement Jedi de Cal afin d’être capable de lutter contre les Sœurs. Mais également de trouver la liste des Jedi encore en vie, ainsi que les enfants porteurs de la Force, afin d’assurer la relève.

Passion exploration

Star Wars Jedi : Fallen Order est donc un jeu d’action/aventure à la troisième personne. Cal, accompagné du petit droïde BD-1, va explorer les planètes Bogano, Kashyyyk et Datomir à la recherche de sanctuaires Jedi et de réponses. Les planètes sont de vastes niveaux qui font un peu penser à ce qu’était Control il y a quelques temps. Le chemin principal, celui qu’il faut suivre pour l’histoire, est immédiatement accessible. D’autres voies sont fermées ou bloquées et vous seront offertes lorsque vous aurez acquis de nouveaux pouvoirs. En ça le jeu se veut aussi un peu d’exploration teintée de metroidvania. Ainsi, si vous voulez débloquer tous les secrets, trouver toutes les essences de Force et ouvrir tous les coffres, il vous faudra revenir régulièrement sur les planètes pour les explorer de nouveau.

Heureusement lors de vos pérégrinations vous débloquerez des raccourcis qui vous permettront de retourner plus vite aux zones clés. Pour se défendre, Cal Kestis dispose bien entendu de son sabre laser. Mais aussi des pouvoirs de la Force qu’il va débloquer au fur et à mesure. Lors des combats, pas toujours faciles, il va falloir jouer avec les deux plus l’esquive si vous voulez vous en sortir en vie. Les ennemis peuvent être des Stormtroopers ou la faune locale, et sont bien souvent retors. Foncer dans la mêlée vous amènera vers une mort certaine et il faudra réfléchir un peu avant de se lancer.

Si la partie exploration est très sympathique et emprunte énormément aux jeux Uncharted (notamment la scène d’intro avec le train), nous avons eu un peu plus de mal avec les combats. Ceux-ci sont assez techniques, et sans atteindre la difficulté d’un Souls, demandent un certain niveau d’agilité. Cal peut sauter, parer, esquiver, donner un coup classique, un coup puissant et utiliser la Force. Mais tout ceci use les jauges d’endurance et de Force et qu’une fois à zéro, vous êtes à la merci de vos adversaires. Et si vous avez mal jaugé vos capacités, vous êtes bon pour recommencer depuis le dernier checkpoint.

Star Wars Jedi : Fallen Order, un peu de frustration au menu

Parlons-en, d’ailleurs, des checkpoints. Ceux-ci se présentent sous la forme de lieux de méditation où Cal peut méditer. Il est possible de dépenser ses points de compétences dans l’arbre dédié, à la manière d’un RPG. Il est également possible de se reposer, pour faire remonter sa jauge de vie, et aussi le nombre de médikits portés par BD-1. Et si vous mourrez en combat, vous réapparaîtrez au dernier checkpoint où vous avez médité, avec tous les ennemis devant vous qui seront réapparus.

Cela peut s’avérer très frustrant car les checkpoints sont parfois éloignés les uns des autres. Et aussi et surtout que si on a perdu la première fois avec tous les ennemis sur le chemin, nous les remettre ne nous aidera pas plus. Le jeu compte beaucoup sur le côté try hard mais cela peut s’avérer très frustrant. Surtout au bout de deux ou trois tentatives sur le même segment. Heureusement, le jeu a prévu une petite récompense car si vous arrivez à tuer l’ennemi qui vous a eu au passage précédent, votre jauge de vie et de Force seront entièrement restaurées. Cela vous permet donc de continuer votre aventure sereinement.

Pimp my Jedi

Au cours de votre aventure vous allez tomber sur de nombreux coffres qui contiennent pas mal de pièces d’équipement. Vous pourrez ainsi personnaliser votre sabre laser (couleur, manche, garde, bouton, etc.), votre poncho, votre tenue, les couleurs de BD-1 et celles du vaisseau de votre équipage. Les coffres sont plus ou moins accessibles en fonction de vos pouvoirs, il vous faudra donc revenir régulièrement sur vos pas pour tous les trouver. De la même manière, BD-1 va régulièrement vous solliciter pour scanner les nouveaux ennemis et objets du décor qu’il trouve. Cela permettra d’enrichir sa base de données et vous fera gagner quelques points d’expérience supplémentaires.

Il y a également des échos de Force qui se cachent dans le décor, des ateliers pour modifier son sabre (en plus de pouvoir le faire dans le vaisseau), des graines à ramasser pour les planter dans le vaisseau, des animaux à sauver… Pas mal de petits collectibles sont à réunir si vous voulez terminer le jeu à 100%. Cela permet de gonfler un peu la durée de vie du titre qui est déjà assez conséquente. Comptez une grosse trentaine d’heures pour compléter l’aventure. Plus si vous jouez à un haut niveau de difficulté et ce pour quoi nous vous souhaitons bien du courage.

Le côté technique de Fallen Order

Nous avons testé le jeu sur une PS4 classique et il s’en tire plutôt bien. Quelques apparitions de textures tardives, mais cela est dû au fait que le jeu est stocké sur un HDD externe. Le héros est calqué sur l’acteur Cameron Monaghan, découvert dans la série Shameless et aperçu aussi dans le rôle du Joker dans Gotham. Son apparence est plutôt réussie même si le personnage, en soi, est un peu trop lisse. Au contraire de ses déplacements qui peuvent paraître un peu raide, notamment lorsqu’on sprint.

Les temps de chargement du titre sont beaucoup trop longs et surtout, il y en a à chaque fois que l’on meurt. Cela permet au jeu de nous remettre au niveau du dernier checkpoint et de faire réapparaître tous les ennemis. Mais ils sont trop nombreux, et surtout trop longs. Alors certes il n’y en a pas quand on change de planète ou quand on s’y promène. Mais ceux présents cassent vraiment le rythme. Mis à part ça le jeu est intégralement doublé en français et le résultat est plutôt convaincant. Seul le personnage de Cere est un cran en dessous, non à cause de son doublage mais du personnage en lui-même qui manque cruellement de charisme.

Le mot de la fin

Pour finir, que dire sur ce Star Wars Jedi : Fallen Order ? Le constat est pour notre part mitigé. Les paysages sont très beaux, les combats exigeants et le jeu réserve son lot d’apparition qui feront frémir les fans de plaisir. Cependant, il peut s’avérer parfois très frustrant, complexe et un peu répétitif. Pourtant, une fois la manette posée et passée l’énervement, on a envie d’y retourner pour faire progresser le scénario. Car celui-ci est plutôt bien raconté et nous fait découvrir les Sœurs Inquisitrices, que l’on ne voit pas dans les films. Et que seuls les fans des séries animées, livres et comics connaissent. Electronic Arts et Respawn Entertainment posent là les bases d’une nouvelle franchise, encore un peu bancales. Mais qui devraient se stabiliser et s’améliorer dans le prochain épisode, si tant est que celui-ci soit au programme.

Points positifs

  • Une aventure mine de rien épique
  • Une vraie montée en puissance du héros
  • Des personnages connus font leur apparition

Points négatifs

  • Des combats exigeants et frustrants
  • Des checkpoints mal gérés
  • Des temps de chargement trop longs

Note

Graphismes 76%
Bande-son 77%
Prise en main 70%
Plaisir de jeu 77%
Durée de vie 81%
Conclusion

Star Wars Jedi : Fallen Order n’est pas la révolution annoncée mais est un très bon titre quand même. Ayant bien digéré ce qui a fait le succès de ses aînés (Uncharted, Tomb Raider…), il tente, avec succès, de les appliquer à l’univers étendu de George Lucas. Le héros, Cal Kestis, incarne un jeune Padawan sympathique sous les traits de Cameron Monaghan. Il rencontre toute une galerie de personnages mais ceux-ci souffrent d’un petit déficit de charisme, héros compris. C’est dommage car les paysages traversés sont vraiment jolis, l’histoire se parcourt sans déplaisir et le fan comme le joueur aguerri y trouvera sa dose de challenge. La durée de vie est plus que correcte pour un jeu d’action aventure. Dommage qu’il souffre d’une difficulté en dents de scie, de checkpoints mal placés et de temps de chargement beaucoup trop longs, sans quoi il frôlerait l’excellence.

Note finale 76% Bonne pioche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *