Test

Test de Life is Strange 2 Episode 4 : Faith – Le feu sacré


Fiche jeu

Nous avions laissé les frères Diaz en fâcheuse posture à la fin de l’épisode précédent. Surtout Sean en fait qui, après une explosion de colère de son frère Daniel se retrouvait K.O. au milieu d’une plantation de cannabis avec une sacrée blessure à l’œil qui pouvait mettre sa vie en péril. C’était la fin de l’épisode 3, Wastelands, en mai et si l’épisode en lui-même nous avais laissé sur notre faim, son cliffhanger final nous avait pas mal accroché. Sean était-il mort et allait-on diriger Daniel pour les deux épisodes précédents ? Réponse avec le quatrième et avant-dernier épisode de la saison, Faith.

L’ange Daniel

Tout d’abord et si ce n’est pas déjà fait je vous invite à aller lire les tests des épisodes précédents. Cela vaut bien sûr si vous n’avez pas peur des spoilers même si nous restons suffisamment soft en termes de révélations.

Cet antépénultième épisode commence deux mois après les événements de Wastelands et nous retrouvons Sean dans un hôpital et sous surveillance policière. C’est que le jeune homme commence à cumuler les suspicions de délit, entre la mort de son père, celle d’un policier, sa présence sur une culture de cannabis avec des criminels notoires… Alors qu’il se fait soigner en attendant d’être interrogé par les autorités locales, il découvre que son frère se trouve ailleurs et décide d’aller le retrouver. Il s’échappe donc de l’hôpital pour commencer un road trip solo assez court avant de tomber sur Daniel, érigé en figure christique au sein d’une église aux allures de sectes à qui il a dévoilé ses pouvoirs. Le but de Sean, et du joueur, sera de désendoctriner Daniel afin de le ramener à ses côtés en limitant la casse.

Manque de rythme

Que dire de cet épisode ? Bon vous l’aurez deviné à l’intertitre, il y a clairement un problème de rythme sur cet épisode. Le voyage des frangins Diaz vers le Mexique est stoppé par l’accident de l’épisode 3 et le jeu a du mal à redécoller. Il enchaîne les phases de dialogues entre les personnages et nous avons eu l’impression que les choix étaient moins nombreux que dans les épisodes précédents. Sean, devenu borgne, a grandi et gagné en maturité, on le sent dans son comportement, ses réactions et même dans sa façon de se tenir. C’est un des points positifs à souligner dans cet épisode car on sent vraiment que le personnage grandit. C’est un tour de force intéressant car il s’agit du personnage « normal » de la saison, là où Maxine Caufield de la saison 1 était à la fois la protagoniste et celle qui possédait le pouvoir.

Mais le jeu commet une erreur assez aberrante à nos yeux en termes de scénario : l’introduction de la mère de Sean et Daniel. Alors attention ça va spoiler sévère mais nous ne pouvons pas passer ça sous silence. Depuis le début elle nous est présentée comme un personnage mystérieux qui a abandonné sa famille à la naissance de leur deuxième enfant pour une raison tout aussi mystérieuse. Et dans Faith la voilà qui fait son apparition comme un cheveu sur la soupe et de façon totalement injustifiée.

Et quand vient l’inévitable échange verbal entre le fils en colère et la mère démissionnaire où l’on s’attend à des révélations fracassantes, on se trouve face à un personnage plat qui ne sait même pas dire pourquoi elle est partie à part « je ne me sentais pas à ma place ». La déception est proportionnellement conséquente à l’écart qu’il y a entre l’attente des joueurs à propos de ce personnage et la réalité. L’épisode 5 parviendra-t-il à redresser la barre ? Rien n’est moins sûr.

Où cela va-t-il mener ?

« Faith » en anglais signifie foi et ce titre se justifie par le fait de devoir sauver Daniel, embrigadé dans une secte et traité comme un sauveur. Et nom de Zeus que ce passage est long et déjà vu. C’est triste à dire car nous aimons la franchise Life is Strange de tout notre cœur. Mais cette incursion dans le mysticisme n’a pas vraiment sa place ici ou alors n’est pas super bien traité. Il y aurait eu tellement mieux à faire comme traitement historique avec un groupe de gens qui découvrent que Daniel a des pouvoirs : emballement médiatique, révélation au grand public. Mais non. Seul une poignée d’illuminés sont témoins de ça et aucun d’entre eux n’a l’idée de prévenir les médias du scoop pour gagner quelques dollars ou faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Ce qui nous amène sur la fin de l’épisode et nos doutes quant à la suite et fin de Life is Strange 2 attendu pour Noël. Le jeu se termine avec un plan sur le fameux mur érigé par Trump entre le Mexique et les Etats-Unis avec Sean qui renouvelle sa détermination de retrouver la famille de feu son père. Mais quid de la mère qu’il vient de retrouver ? Va-t-elle retourner vivre sa vie de hippie loin de ses fils après avoir fait sa B.A. en aidant à sauver Daniel ? Va-t-elle tenter de recoller les morceaux en s’installant avec eux chez son ex belle famille ? En effet, il ne reste qu’un épisode et on se demande ce qu’il va bien pouvoir raconter car le titre semble avoir épuisé toutes ses cartouches. Nous pensions que les retrouvailles avec la mère serait le climax de la saison, il faut croire que nous nous étions trompés… Suite et fin à Noël.

Points positifs

  • Sean a gagné en maturité
  • Des paysages magnifiques

Points négatifs

  • La rencontre avec la mère
  • Le passage dans l'église
  • Court en durée, long à se terminer

Note

Graphismes 80%
Bande son 84%
Prise en main 70%
Plaisir de jeu 49%
Durée de vie 51%
Conclusion

Faith n’augure pas que du bon pour la suite et la fin de Life is Strange 2. Attendus au tournant après une saison 1 exemplaire, un prequel très honnête et un prologue séduisant, les développeurs semblent ne pas savoir où aller avec Sean et Daniel. Et c’est dommage car les débuts étaient prometteurs mais il faut se rendre à l’évidence. Aussi sympathiques soient-ils, les frères Diaz n’ont pas la même aura et le même capital sympathie que Max et Chloé. Si leurs débuts, tragiques, pouvaient nous mettre en empathie avec eux, la suite n’a fait que diluer ces liens qui les unissaient avec le joueur. Après, le titre se repose sur des bases solides et les joueurs arrivés jusque là auraient tort de laisser tomber le jeu à un épisode de son dénouement. Espérons juste que ce dernier parvienne à redresser la barre.

Note finale 67% Décevant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *